Qu’est ce que l’observance ?

L’Observance se définit comme le degré de concordance entre le comportement d’une personne et les recommandations d’un professionnel de santé1.
L’Observance ne se limite pas à la juste prise des médicaments, c’est également le bon suivi des recommandations hygiéno-diététiques ainsi qu’un suivi médical régulier.
En France il y a 15 millions de personnes atteintes de maladies chroniques dont 9 million en ALD2 (Affection Longue Durée) ce qui représente 2/3 des dépenses de l’Assurance Maladie.

Jusqu’à récemment la prédominance de l’aigu valorisait345 :

  • l’urgence du soin
  • la dimension technique
  • la place du diagnostic

Aujourd’hui, l’effacement de l’aigu au profit du chronique nécessite :

  • un suivi régulier des patients qui consomme plus de temps médical
  • de prendre en compte la prévention, le suivi, la santé psychique, etc.

Accompagner le patient dans la prise en charge de sa pathologie chronique :

  • sans consommer davantage de temps médical
  • sans coûts supplémentaires pour le système de soins

En moyenne l’observance est inférieure à 50% dans les maladies chroniques. Mais certaines pathologies affichent des taux de non observance beaucoup plus élevés :

Le diabète :

  • 80% des diabétiques de type 2 ne suivent pas le régime équilibré recommandé
  • 50% oublient de prendre leurs comprimés au moins deux fois par semaine
  • 25% continuent de fumer.

Les traitements vitaux :

  • Anti-cancéreux oraux : <60%
  • Anti-rejets pour greffés : <80%

Les répercussions d’une mauvaise observance sont d’ordre médical et économique :

  • plus d’1 million de journées d’hospitalisation
  • 8 000 décès par an
  • Un surcoût d’environ 2 milliards d’euros pour l’Assurance Maladie.

 

Définition de l’OMS donnée dans son rapport « Adherence to long-term therapies – Evidence for action » publié en 2003 et consultable sur : http://www.who.int/chp/knowledge/publications/adherence_full_report.pdf
1Rapport Simon Acker. La place de la télémédecine dans l’organisation des soins. Novembre 2008
2Les Echos. Les affections de longue durée pèsent sur les complémentaires. 14 avril 2010
3Rapport du SYNTEC. Télémédecine 2020. Avril 2011
4Sciences Humaines. Hors-série N° 48. La santé, un enjeu de société. Mars – Avril – Mai 2005
5La Nouvelle Fabrique des Territoire. Les Villes Moyennes et la Santé. Éléments pour une stratégie territoriale de l’offre. Sept.2007.